Sub Tuum Præsidium (en français : Sous l’abri de ta miséricorde) est une prière catholique dédiée à la Vierge Marie. Son texte fut retrouvé sur un papyrus égyptien écrit en grec et daté du IIIème ou du IVème siècle.

Dans le rite romain, elle est employée comme antienne au Nunc Dimittis des complies du Petit Office de la Sainte Vierge. Elle fut introduite dans l’office divin à l’époque médiévale. Parfois elle est priée avec les Litanies à la Sainte Vierge comme dans la procession du vœu de Louis XIII au propre du diocèse de Paris. Du reste, dans l’ancien rite parisien, elle était aussi une antienne à dévotion pouvant se chanter à la fin des Complies après la Pentecôte. Parmi les compositeurs l’ayant mise en musique, on pourra citer notamment Marc-Antoine Charpentier. Comme la plupart des prières adressées à la Sainte Vierge, une indulgence partielle est accordée au fidèle qui la récite pieusement.

Texte de la prière :

Sub tuum praesidium confugimus, sancta Dei Genitrix. Nostras deprecationes ne despicias in necessitatibus, sed a periculis cunctis libera nos semper, Virgo gloriosa et benedicta. Amen.

Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu. Ne méprise pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers délivre-nous toujours, Vierge glorieuse et bénie. Amen.

Partition grégorienne :

Chant de l’Antienne par les moines de l’Abbaye de Ligugé :
Sub Tuum Præsidium de Marc-Antoine Charpentier :

Image de Couverture : bannière de procession de la Santa Casa de Misericórdia (Sainte Maison de la Misericorde, Lisbonne)  datant de 1784, représentant la Vierge de la Miséricorde protégeant toutes les classes sociales. Le premier verset du sub tuum præsidium est cité en dessous de la bannière. 

Catégories : Liturgie